Circulations internes

 

cf. Fiche 3 de la brochure ED840 de l’INRS

cf. Brochure ED975 de l’INRS

 

Définition

La circulation interne est l’ensemble des déplacements (entrée-sortie) : des personnes, avec ou sans véhicule, ainsi que les moyens de transport, de manutention des matières premières et de produits utilisés, dans le cadre de l’activité de l’entreprise.

Les risques liés à la circulation interne sont des risques résultant du heurt d’une personne avec un véhicule ou bien de la collision de deux véhicules ou avec un obstacle. Leurs conséquences peuvent être très grave (paralysie, mort).

 

Causes d’accident

  • Zones de circulation
    • zones de déplacement communes aux piétons et aux véhicules
    • voies de circulation encombrées et dangereuses
    • zones de manœuvre
  • Véhicules
    • mauvais état des véhicules
    • vitesse excessive

 

Moyens de prévention

  • Collectifs
    • organisation (plan de circulation, séparer les flux piétons des flux véhicules,…)
    • signalétique (panneaux, matérialisation au sol, …)
    • formation (CACES, sensibilisation, …)
  • Individuels
    • port de chaussures de sécurité

 

Réglementation

  • Code du travail

Articles R4214-10 et R4214-17, relatifs aux voies de circulation.

Article R4224-3, relatif à la circulation des piétons et des véhicules.

Article R4224-4, relatif aux accès limités aux zones de danger.

Article R4227-4, relatif aux dégagements pour évacuation en cas d’incendie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :