Le marché français des EPI

Actualité QHSE Non classé
Le SYNAMAP est le syndicat national des acteurs du marché de la prévention et de la protection. Ce secteur industriel transversal reste peu connu, il y a des idées reçues notamment sur le confort. Il est pourtant indispensable de porter des EPI (équipements de protection individuelle) pour limiter les accidents du travail.
Bien que cette méthode de prévention soit en :  8 ième positions dans l’ordre des « protections » face au danger demandées par la loi dans l’article 4121.-2
Nous vous proposons un extrait du communiqué de presse de Synamap de Novembre 2010 :
Le marché français des EPI représente 13300 emplois en France, répartis entre fabricants (49%) et distributeurs (51%). On constate une légère baisse en 2008 par rapport à une activité importante des intérimaires.
Ce secteur  industriel a réalisé 730,9 millions d’euros de chiffres d’affaires en 2009, des recherches et des développements ont permis aux fabricants de proposer des produits mieux adaptés et aux attentes des utilisateurs, plus exigeants en termes de design et de confort.
Après un fort développement en 2008 l’économie française et le marché des équipements ont été fortement touchés par la crise financière. Notamment celle de l’automobile et de la construction et on directement touché le marché des EPI.
Cependant tous les segments ne sont pas en baisse mais les ventes dans le public et de parapublic sont restés stable. De plus, on a pu observer un fort développement des produits tels que masques anti-poussières jetables, gants à usage unique et combinaisons jetables, qui ont bénéficié des campagnes de prévention de la grippe porcine.
Ces dix dernières années, des progrés extraordinaires ont été réalisés dans toutes les familles d’EPI : antichute, chaussures de sécurité, gants de protection, protection auditive, protection de la tête, protection respiratoire.
Nous en profitons pour rappeler que le suivie de l’avancé technologique est une obligation demandé dans le texte : 4121-2
les EPI sont devenus des produits esthétiques et confortables, le design et le confort sont désormais des critères de choix importants pour les utilisateurs. Les EPI innovent constamment et deviennent des produits agréables à porter sans gêne.
Malgré la crise, le marché des EPI se porte bien grâce au niveau élevé d’expertise de ses acteurs et à la qualité des produits commercialisés. De plus les EPI commencent à être considérés comme de vrais outils de performance dont l’objectif est de faire baisser le nombre d’accidents du travail.
Le poids économique de ce marché en France s’élève à 952,2 millions d’euros, dont 221,4 millions d’euros d’exportation et que la réforme du régime des retraites va consitituer un levier important pour les EPI.

Voici  les précédents marché globale français des EPI : en 2007