DigiRisk 6.4.3

Version de DigiRisk 6.4.3, modifié le 4 décembre 2017

Améliorations

11909 – La gestion des accidents bénins est en place dans DigiRisk. Cela permet, l’enregistrement sur les postes de travail et sur le personnel. Tout ceci se passe dans la page « Accident » dans l’application DigiRisk.

11909 – Notre objectif était de pouvoir imprimer le registres des accidents bénins. Vous pouvez l’éditer dans l’onglet « Registre des AT bénins » dans l’application DigiRisk.

10067 – Nous avons maintenant uniquement les catégories de risque de l’INRS selon l’ordre du document ED840. Nous avons uniquement conservé l’Amiante pour les utilisateurs de DigiRisk qui font leur PDRA (plan de retrait amiante) avec DigiRisk et « autres risques »

11865 – Mise à jour graphique de l’arbre de navigation. C’est beaucoup plus beau…

La mise en place des versions sur DigiRisk et de nombreux modèles

Corrections

Corrections réalisés sur les 3 versions entre la 6.4.0 et la 6.4.3 :

13305 – Correction génération DUER.
VERSION 6.4.2
Corrections
13300 – Correction création de risque.
VERSION 6.4.1
Corrections
13297 – Prise en compte des sites hors connexion.

Laurent

Ingénieur sécurité et co-fondateur de la société Evarisk.

L’ingénieur dans la société
L’ingénieur est un citoyen responsable assurant le lien entre les sciences, les technologies et la communauté humaine ; il s’implique dans las actions civiques visant au bien commun.
L’ingénieur diffuse son savoir et transmet son expérience au service de la Société.
L’ingénieur a conscience et fait prendre conscience de l’impact des réalisations techniques sur l’environnement.
L’ingénieur inscrit ses actes dans une démarche de «  développement durable ».

L’ingénieur et ses compétences
L’ingénieur est source d’innovation et moteur de progrès.
L’ingénieur est objectif et méthodique dans sa démarche et dans ses jugements. Il s’attache à expliquer les fondements de ses décisions.
L’ingénieur met régulièrement à jour ses connaissances et ses compétences en fonction de l’évolution des sciences et des techniques.
L’ingénieur est à l’écoute de ses partenaires ; il est ouvert aux autres disciplines.
L’ingénieur sait admettre ses erreurs, en tenir compte et en tirer des leçons pour l’avenir.

L’ingénieur et son métier
L’ingénieur utilise pleinement ses compétences, tout en ayant conscience de leur limites.
L’ingénieur respecte loyalement la culture et les valeurs de l’entreprise et celles de ses partenaires et de ses clients. Il ne saurait agir contrairement à sa conscience professionnelle. Le cas échéant, il tire les conséquences des incompatibilités qui pourraient apparaître.
L’ingénieur respecte les opinions de ses partenaires professionnels. Il est ouvert et disponible dans les confrontations qui en découlent.
L’ingénieur se comporte vis-à-vis de ses collaborateurs avec loyauté et équité sans aucune discrimination. Il les encourage à développer leurs compétences et les aide à s’épanouir dans leur métier.

L’ingénieur et ses missions
L’ingénieur cherche à atteindre le meilleur résultat en utilisant au mieux les moyens dont il dispose et en intégrant les dimensions humaine, économique, financière, sociale et environnementale.
L’ingénieur prend en compte toutes les contraintes que lui imposent ses missions, et respecte, particulièrement celles qui relèvent de la santé, de la sécurité et de l’environnement.
L’ingénieur intègre dans ses analyses et ses décisions l’ensemble des intérêts légitimes dont il a la charge, ainsi que les conséquences de toute nature sur les personnes et sur les biens. Il anticipe les risques et les aléas ; il s’efforce d’en tirer parti et d’en éliminer les effets négatifs.
L’ingénieur est rigoureux dans l’analyse, la méthode de traitement, la prise de décision et le choix de la solution.
L’ingénieur, face à une situation imprévue, prend sans attendre les initiatives permettant d’y faire face dans les meilleurs conditions, et en informe à bon escient les personnes appropriées.

Voir tous les articles de Laurent