Travail en hauteur : les cordistes

 

Qu’est-ce que le travail en hauteur ?

On appelle travail en hauteur : toutes situations dans lesquelles l’opérateur exerce en hauteur, autrement dit, sur les toits, les charpentes, les passerelles, etc, ou bien lorsqu’il utilise certains équipements tels que les échelles, les échafaudages…
Le travail en hauteur est une activité à haut risque, chaque année, la CNAMTS ressence de nombreux accidents de travail avec arrêt, ainsi que des accidents mortels, encore bien trop présents.


Plus précisément, qu’est-ce que l’activité d ‘alpiniste/cordiste ?

Fiche métier, Bossons futé, Cordiste

Le cordiste intervient essentiellement dans les domaines du Bâtiment et des Travaux Publiques (BTP), de l’industrie et de la communication. Il travaille en hauteur, à l’aide de cordes, afin d’exécuter des travaux d’accès difficile (inaccessible par échafaudage).

 

Quels sont les risques de ce métier ?

  • Chutes de hauteur
  • Blessures des mains
  • Lombalgies
  • Projections de corps étrangers dans les yeux

voir aussi fiche de risque professionnel « chute de hauteur »

 

La formation de cordiste est-elle obligatoire ?

La formation professionnelle de cordiste n’est pas obligatoire, cependant de nombreuses entreprises l’exigent. Notons également, que le décret n°2004-924 précise que les travailleurs utilisant des techniques d’accès et de positionnement au poste de travail au moyen de cordes doivent recevoir une formation adéquate et spécifique aux opérations envisagées et aux procédures de sauvetage.

Il existe deux formations homologuées de cordiste :

  • Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) de cordiste

CQP1 (niveau 1) s’adresse aux personnes non expérimentées et a pour but une acquisition des techniques minimales de déplacements sur cordes.
CQP2 (niveau 2)  s’adresse à des cordistes déjà en activité ayant une expérience professionnelle et détenant le CQP1 (dérogations possibles pour les détenteurs d’un CATSC ou d’un brevet d’Etat d’escalade)

  • Certificat d’aptitude aux travaux sur cordes (CATSC)

CATSC est un titre homologué de niveau V (CAP, CFP), reconnu par la Commission interministérielle des titres et diplômes homologués et enregistrés au Journal officiel du 25 octobre 1997. Il est délivré par un jury composé de professionnels du secteur de travaux sur cordes et de la formation continue. La délivrance de ce titre fait suite à une expérience de 14 ans dans le domaine de la formation aux travaux sur cordes.

 

Réglementation relative au travail en hauteur

Dossier INRS, Le travail en hauteur, Réglementation

Code du travail
Articles R4323-58, -59, -61, -62, relatifs aux généralités du travail en hauteur
Articles R4323-64, -67, -68, -89, -90, relatifs aux règles spécifiques pour le travail sur corde (cordiste)

Décret du 8 janvier 1965, relatif aux règles de sécurité du travail en hauteur sur les chantiers.

Décret n°2004-924 du 1er septembre 2004, relatif à l’obligation pour l’employeur de mettre en place une protection contre le risque de chute pour tous les travaux quelque soit la hauteur.

%d blogueurs aiment cette page :