Catégorie : Risques liés aux circulations internes de véhicules

Le risque de circulation interne des véhicules est engendré par la présence dans le même espace de piétons et de véhicules.

La cohabitation des piétons, véhicules, vélos, engins au sein d’un établissement augmente le risque d’accident.

Les exemples de risques liés aux circulations internes :

  • Les zones de circulation ne sont pas définies
  • Les voies de circulation ne sont pas en bons états
  • La signalisation n’est pas correcte ou inexistante
  • Les véhicules sont en mauvais états

La réduction des risques liés aux circulations internes

  • L’organisation de la circulation et la séparation des flux piétons et véhicules
  • L’identification et l’entretien des voies de circulations
  • L’entretien des véhicules
  • La formation des intervenants et des salariés