IMDG code 37-14, exemples concrets de ségrégation de matières dangereuses

Les règles de ségrégation de matières dangereuses imposées par le code IMDG sont complexes et souvent mal maîtrisées. Voici les différentes étapes pour vérifier concrètement les règles de ségrégation de matières dangereuses qui sont à charger sur un navire, conformément au code IMDG :

  1. le tableau de ségrégation basé sur les numéros d’étiquettes de danger
  2. les règles de ségrégation dans la colonne 16b du Code IMDG
  3. les termes de ségrégation comme :

« away from »

« separated from »

« separated by a complete compartment or hold from”

« separated longitudinally by an intervening complete compartment or hold from”.

4- les exemptions aux ségrégations de produits

5- les dispositions spéciales

Regardons de plus près des exemples concrets de ségrégation :

Exemple 1 :

UN 1263 peintures, classe 3, GE II avec du UN 1944 allumettes de sûreté, classe 4.1, GE III

1- les colonnes (16b) correspondant aux n° UN ci-dessus ne contiennent pas de codes de ségrégation

2- l’intersection des colonnes entre les classes 3 et 4.1 montre un « x »

Conclusion : ces deux marchandises dangereuses peuvent être chargées dans le même container maritime.

Rappelons que pour pouvoir expédier des matières dangereuses, vous devez être obligatoirement formés conformément au code IMDG. Evarisk vous propose des modules de formation en intra ou en inter entreprise sur l’IMDG.

 

%d blogueurs aiment cette page :