Les nouveaux groupes de séparation de matières en IMDG

L’amendement 39-18 du Code IMDG a vu apparaître un nouveau groupe de séparation de matières : le groupe SGG 1a (SegreGation Group en anglais).

Ce groupe de séparation de matières concerne les acides forts (strong acids en anglais). En conséquence, le libellé de la colonne (16b) de la liste des matières dangereuses du chapitre 3.2 a été modifié.

Nous sommes souvent questionnés, lors de nos interventions, sur la définition d’un acide fort. Un acide fort est un acide qui se dissocie totalement dans l’eau, à la différence d’un acide faible, qui est partiellement dissocié.

L’acide nitrique et l’acide chlorhydrique sont des acides forts, à l’inverse, l’acide fluorhydrique et l’acide cyanhydrique sont des acides faibles.

Dans la colonne (16b) de la liste des matières dangereuses, les acides forts sont notés avec un astérisque *. La règle de base est que les acides forts sont incompatibles avec les bases fortes.

Il est cependant intéressant de noter qu’à l’heure actuelle, il n’y a pas de groupe de séparation de matières spécifique aux bases fortes. On peut donner 2 exemples de bases fortes : l’hydroxyde de sodium, plus connu sous le nom de soude, et l’hydroxyde de potassium.

 

%d blogueurs aiment cette page :